Enduits régulateurs d’humidité

Dégâts apparents : enduits détériorés

enduit01

Une solution possible : enduits régulateurs d’humidité

La géométrie des pores engendrée par les agents spécifiques des enduits de régulation permet à l’humidité de la maçonnerie de respecter les lois naturelles d’entropie et de diffusion : l’enduit laisse l’humidité s’évaporer de la maçonnerie sous forme de vapeur d’eau. La surface de l’enduit reste sèche.
En revanche, dans le cas d’un enduit d’assainissement classique, les sels nocifs sont stockés dans les pores de l’enduit. En raison de l’hydrofugation, ils s’enrichissent en profondeur, ce qui peut entraîner des dégâts après une période relativement courte.
Ces mortiers ne sont pas hydrophobes. L’humidité et les sels peuvent donc pénétrer dans l’enduit. Les sels peuvent se répartir de manière régulière et ne provoquent pas de fortes pressions salines destructrices. En cas de taux d’humidité élevé, il peut se produire provisoirement des efflorescences salines n’entraînant toutefois pas la détérioration de la surface de l’enduit. Les sels qui s’échappent peuvent être simplement balayés ou aspirés.
Avec cette solution, on ne risque pas de concentrations salines nocives. La structure n’est donc pas détériorée et l’enduit ne se détache pas du support. Ci-dessous, murs traités avec ce type de mortier. Photo prise six mois après les travaux:

enduit02