Tout le monde a déjà vu un tambour, il faut s’imaginer qu’un vide d’air entre deux éléments construits de la même épaisseur et dans le même matériau, au lieu d’atténuer le son peut provoquer un “effet tambour” qui n’est pas recommandé en termes d’isolation phonique. Pour éviter ce phénomène, il y aura lieu d’utiliser des matériaux d’isolation fibreux comme par exemple de la laine de verre et le tout devra fonctionner dans une configuration masse-ressort-masse. Les masses devant être différentes.

Le matériau isolant devra être pris en sandwich entre deux murs. Ces derniers devront donc présenter une épaisseur et une densité différentes pour éviter que les sons se propagent de l’un à l’autre de manière symétrique de manière à supprimer le point faible propre à chaque matériau. Ci-dessous un mauvais exemple de cloisons entre deux appartements. Les murs sont de la même épaisseur et faits du même matériau de plus le liège n’est pas ce qu’on pourrait appeler un matériau fibreux:

IMG_2440.jpg